La société d’exercice libéral à responsabilité limitée (SELARL) permet de maîtriser le revenu que vous vous versez, et donc de parfaitement contrôler le montant des cotisations sociales.

Dans un contexte incertain lié au projet de réforme des retraites, il devient indispensable de maîtriser sa rémunération, et donc ses cotisations.

En tant que gérant majoritaire d’une SELARL (cas de l’associé unique), le Médecin, l’Infirmier, le Kinésithérapeute, le Dentiste, etc., continue de remplir la déclaration sociale des indépendants une fois par an (DSI). La différence est que le praticien va choisir combien il se verse. Or, les cotisations sont proportionnelles au revenu déclaré lors de la déclaration sociale des indépendants. Si vous êtes en entreprise libérale, vous ne choisissez pas le montant de votre rémunération. En effet, cette dernière est calculée automatiquement en appliquant le calcul : chiffre d’affaires – charges courantes (loyer, leasing, matériel, etc.).

Le projet de réforme prévoit que les professionnels médicaux et paramédicaux cotiseront au même taux que les salariés, à savoir à hauteur de 28,12% jusqu’à un plafond annuel égal à celui de la sécurité sociale (PASS), soit actuellement environ 40.000 euros. De 40.000 € à 120 000 €, le taux serait réduit à 12,94 %. Au-delà de 120.000 euros, le taux serait de 2,81 %.

Ce plafond annuel de la sécurité sociale (PASS) est un montant maximum de rémunération pris en compte pour le calcul du montant maximal de certaines prestations sociales et pour le calcul des cotisations sociales. Il est révisé tous les ans. Mensuellement, le plafond est 3.428 euros pour 2020.

Exemple : Monsieur Y est Médecin. Il réalise un chiffre d’affaires de 120.000 euros. Il dépense 30.000 euros pour son local, leasing et matériel.

Si Monsieur Y est Médecin en SELARL et qu’il décide de se verser 36.000 euros par an de rémunération, ses cotisations sociales, dont les cotisations retraites, seront calculées sur la base de cette rémunération de 36.000 euros.

A l’inverse, si Monsieur Y est Médecin en entreprise libérale, les cotisations sociales seront calculées sur la base du calcul :

120.000 (le chiffre d’affaires) – 30.000 (ses charges de local, leasing, matériel) = 90.000 euros.

La différence est donc majeure !

Pour plus d’informations sur la SELARL, vous pouvez consulter cet article : Qu’est-ce qu’une SELARL ? Si vous souhaitez avoir des informations relatives à la constitution d’une SELARL, nous vous recommandons l’article Comment passer en SELARL ?

La SELARL a également de nombreux autres avantages, dont vous pouvez prendre connaissance ici.