La plus part des professionnels libéraux qui  exercent au BNC n’ont que peu ou pas d’informations sur l’exercice en société (SELARL = Société d’Exercice Libéral à Responsabilité Limitée).

Et même si beaucoup de vos collègues exercent en SELARL les informations à ce sujet restent trop vagues et manquent de clarté.

Il existe pourtant deux signaux d’alarme qui devraient vous faire vous demander s’il ne serait pas bon pour votre cabinet de rapidement quitter le BNC à savoir :

  1. Vous avez l’impression d’avoir un BNC trop élevé par rapport à vos besoins qui entraine des régulations de charges importantes difficiles à gérer
  2. Vous êtes obligé(e) de mettre en place des arrangements pour réduire le montant du BNC comme par exemple augmenter les frais fixes, réduire le temps de travail ou décaler les encaissements d’une année sur l’autre

Si vous vous retrouvez dans l’un de ces deux cas alors il est urgent de vous demander s’il ne serait pas plus profitable d’exercer en société.

Si vous désirez que MEDOPTIM vous fournisse une étude de transition en SELARL réalisée par un cabinet d’avocats, offerte et sans engagement, il vous suffit de cliquer sur le bouton ci-dessous et de nous en faire la demande. A très bientôt !