fbpx

Le projet phare du gouvernement sur la réforme des retraites était celui de repousser l’âge de la retraite de 62 à 64 ans. Si c’est un réel sujet qui fait amplement controverse, lorsqu’on est dirigeant de SELARL, il est possible de diminuer l’impact de ce projet de loi grâce à sa trésorerie.

Si vous ne savez pas comment il est possible de développer une trésorerie d’entreprise en SELARL, nous vous invitons à lire cet article avant d’aller plus loin : le fonctionnement économique du BNC et celui de la SELARL (avec exemples).

Comme évoqué dans l’article ci-dessus, l’exercice en SELARL vous permet de développer une trésorerie d’entreprise au fil des ans.

La trésorerie d’une SELARL peut être utilisée de bien des manières, et principalement pour continuer de vous verser des revenus en cas de baisse d’activité imprévu ou anticipé (comme le départ à la retraite).

C’est dans ce second contexte que la trésorerie peut vous permettre de mieux anticiper la retraite, et ce d’ailleurs quel que soit l’âge auquel vous souhaitez commencer à diminuer votre activité, puisque la trésorerie peut être utilisée pour vous verser des compléments de revenus. Ainsi, en fonction de la trésorerie que vous aurez accumulé durant votre carrière, vous pourrez d’autant réduire votre activité dans le temps.

Exemple : Madame Durand est infirmière libérale à domicile et il lui reste 5 ans avant l’âge de la retraite, et son besoin de revenu annuel est de 60.000€ BRUT.

Depuis 10 ans elle met 15.000€ de côté sur le compte de la trésorerie de sa société qui est aujourd’hui de 150.000€. N’ayant pas trouvé de moyen de réinvestir cet argent dans le temps, elle décide donc qu’il va lui permettre de réduire son activité libérale, tout en continuant à se verser les revenus dont elle a besoin.

Elle va donc travailler pour générer 30.000€ de revenu brut par an, et récupérer les 30.000€ restants de sa trésorerie d’entreprise pour maintenir sa rémunération de 60.000€ brut annuel.

Et il n’y a pas de règle absolue, ce procédé peut être appliqué pendant 2 ans, 5 ans, 10 ans, tout dépendra du montant de trésorerie que vous mis de côté au fil des ans et de la réduction de travail que vous désirerez appliquer à votre activité le moment venu. Quel que soit votre choix et la situation au moment où vous partirez à la retraite, cette trésorerie vous permettra de beaucoup mieux anticiper cette transition de votre vie.

Si vous désirez en savoir plus sur la SELARL et savoir si son fonctionnement serait adapté à votre activité libérale, le cabinet d’avocats partenaires de MEDOPTIM vous offre une simulation chiffrée dédiée à votre cabinet, en cliquant sur le bouton ci-dessous :